Cyberdépendance

EN MILIEU SCOLAIRE

Les élèves de 7e à 12e année fréquentant une école francophone d’Ottawa et des environs et qui présentent des symptômes de cyberdépendance jumelés à une consommation de substances ou à une codépendance (jeune affecté par la consommation de substances d’un proche), peuvent être rencontrés par un psychothérapeute directement à l’école.

Les élèves présentant uniquement des symptômes de cyberdépendance (sans consommation de substances) peuvent être référés à nos services externes.

SERVICES EXTERNES

Les jeunes de 12 à 22 ans peuvent être desservis dans les locaux des Services aux jeunes et familles de Maison Fraternité.

Après la prise de rendez-vous, le jeune sera orienté vers un psychothérapeute habileté à évaluer sa problématique ainsi qu’à procéder à un dépistage en santé mentale. Les résultats de l’évaluation, de même que les recommandations du psychothérapeute et les différentes options de traitement qui s’offrent à lui seront alors présentés.

Le jeune pourra décider de poursuivre son traitement en individuel ou encore envisager les programmes de jour ou résidentiel, selon sa situation ainsi que la recommandation du psychothérapeute.

PARENTS

De même que pour les problèmes de toxicomanie, le counseling parental vise à aider les parents qui se questionnent ou qui sont préoccupés alors que leur enfant présente des signes inquiétants de cyberdépendance. La vie à la maison peut rapidement devenir un défi à gérer et les règles difficiles à appliquer. Nos services aux parents sont là pour fournir les connaissances, les outils, les conseils et plus particulièrement le soutien nécessaire aux parents. À noter que si l’enfant a moins de 12 ans, ses parents peuvent tout de même bénéficier de ce service alors qu’il est plutôt préconisé de travailler avec eux lorsqu’il est question d’un enfant en plus bas âge.