Oui. À partir de l’âge de 12 ans, tu as le droit de consentir à recevoir les services d’un de nos professionnels. Par contre, la confidentialité comporte certaines limites très claires : celle de la sécurité. Si nous avons de bonnes raisons de croire que ta sécurité, celle d’un proche ou encore celle d’un enfant est gravement compromise, nous avons l’obligation d’agir. C’est la loi et il en va de ta protection. Nous t’invitons à en parler davantage avec ton psychothérapeute. C’est lui qui pourra regarder avec toi les quelques situations qui pourraient engendrer un bris de confidentialité. Il y en a très peu mais elles sont importantes.

Non. Les détails de ta consommation ne constituent pas un élément pour briser la confidentialité. Par contre, nous t’encouragerons à être honnête avec les gens en qui tu peux avoir confiance. Si tu nous donnes la permission de parler à tes proches et que tu souhaites qu’on partage des informations à ton sujet, nous le ferons. Ce sera à toi de décider.

Bien sûr! Tout en ne cautionnant pas les choix de consommation de nos clients, nous comprenons tout à fait que certaines personnes souhaitent modifier leur consommation sans choisir l’abstinence complète. Nous pouvons t’aider à réfléchir aux objectifs que tu souhaites te fixer, à réduire les risques liés à ta consommation et travailler à acquérir un mode de vie plus sain et équilibré.

Oui. Compte tenu de la réalité des jeunes que l’on appelle « en âge de transition » (jeunes adultes), nous avons ouvert nos services jusqu’à l’âge de 22 ans. Vous dépassez cet âge? Aucun problème, nous pourrons vous orienter vers nos Services aux adultes.

Oui. En plus de travailler auprès des jeunes consommateurs, nous avons aussi acquis une expérience et des connaissances en lien avec le travail auprès des proches de consommateurs. Si tu es un jeune qui s’inquiète pour la consommation de quelqu’un d’autre, tu es au bon endroit. Tu pourras rencontrer un psychothérapeute qui évaluera tes besoins et te proposera des services adaptés à ta situation.

Oui. Nous avons un programme qui se nomme STOP Tabac et qui fournit gratuitement à la fois le support d’une éducatrice en arrêt du tabagisme et des produits pour t’aider à arrêter.

Non. Tous nos services sont offerts gratuitement. Étant un organisme communautaire, nous recevons des fonds de différentes sources de financement et subventions.

Il arrive fréquemment qu’un jeune refuse en premier lieu d’obtenir de l’aide. Dans un tel cas, nous vous invitons tout de même à consulter nos Services aux parents et familles. Vous pourrez ainsi bénéficier du soutien et des conseils en vue de faire des choix qui pourraient contribuer à la sécurité de votre enfant.